Twitter

Abonnez-vous au blog par e-mail

Abonnez-vous au blog par e-mail. Entrez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir des notifications des nouveaux billets par e-mail.

Information et soutien allaitement ICI

Creative Commons License
Papallaitants - Breatsfeeding Dads by Pascal Ghazi is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License.
Based on a work at http://papallaitants.fr

Compte-rendu : Un grand pas pour l’évolution, le lien maternel

 

Réalisation : Takumi Sato-Kazuki Ueda et Yoshio Yuki

Une Coproduction : Nhk – France Télévisions – Curiosity Stream avec la participation de SVT

Crédit photos : NHK

 

Science grand format : un grand pas pour l’évolution, le lien maternel (lien YouTube)

 

Un génial documentaire nous montre à travers les recherches les plus récentes la façon dont le liquide appelé aujourd’hui lait maternel est finalement le résultat d’une série d’événements évolutifs complètement inattendus. En effet, cela fait remonter le principe d’allaitement que nous croyions exclusivement mammifère aux dinosaures…

 

capture-decran-2016-12-04-a-12-02-37

 

Ca ne remet pas en cause la définition de mammifère bien entendu mais cela ouvre un horizon sur la raison d’être du lait maternel qui est celle protectrice de la progéniture et par extension l’apparition de ce que l’on appelle aujourd’hui l’attachement mère/enfant.

Il y a près de 300 millions d’années les dinosaures et leurs ancêtres pondaient des œufs. Mais il a été découvert que la femelle produisait un liquide qui suintait de ses pores pour recouvrir l’œuf et le protéger des bactéries.

Puis par la suite il est expliqué que les bébés venaient lécher ce liquide qui suintait du ventre de leur mère et ce, toujours pour cette fonction protectrice, ce liquide faisant office de vaccin. On ne parle pas de sein ou autre car à l’époque l’émission de ce liquide ne se fait pas de façon localisée. C’est à travers les changements génétiques que le gène de ce liquide primitif s’est transformé en alpha-lactalbumine, le composant principal du lait maternel. Et ce alors que les animaux pondent encore des œufs.

placentaCes « accidents » évolutifs ne s’arrêtent pas au lait maternel, ils sont aussi à la base de l’apparition du placenta. Soit les deux caractéristiques premières du mammifère. De nos jours, il a été constaté que le développement du placenta était lié à un gène appelé PEG10, or il se trouve qu’à l’époque des dinosaures, ce gène n’existait pas.

Jusqu’au jour où l’apparition d’un rétrovirus dont l’ADN est très proche du PEG10 est apparu et a commencé à décimer certaines espèces. Un phénomène que l’on croyait jusque là impossible est survenu, le rétrovirus est venu altérér l’ADN des cellules reproductrices et donc modifia l’ADN même de l’animal et des générations futures. C’est ainsi que sur le bord de l’extinction le placenta est apparu.

A des phases différentes, de l’histoire et de la procréation, ces évolutions avaient pour but de protéger les progénitures, soit des attaques de l’organisme de la femelle qui voulait rejeter le bébé lors de la gestation, soit après la naissance des bactéries du monde extérieur. C’est le fait de porter sont bébé in utero qui a sans doute sauvé nombre de progénitures qui auraient sinon été dévorées en tant qu’œuf car leur mère n’aurait pas pu fuir avec eux face à un prédateur. C’est ensuite le fait d’allaiter leur bébé qui a renforcé le système immunitaire des jeunes bébés afin qu’ils survivent.suramaya-tomando-tete

En bref, ces deux évolutions exceptionnelles montrent l’importance de protéger nos petits. Une fois que la nature a fait son travail (placenta, lait maternel) il faut que nous parents continuions un petit peu par nos propres moyens jusqu’à ce qu’ils volent de leurs propres ailes.

Plus d’infos sur le site de France 5 en cliquant ici.

 

Je vous recommend vivement de regarder cette vidéo en compagnie de vos enfants : dinosaures et allaitement maternel, de quoi plaire à toute la famille!

 

Vous aurez peut être comme résultat un enfant qui utilise des termes scientifiques pour demander à tétér!

 

 

Audio en espagnol parce que mon fils est bilingue 🙂

Traduction :

Garçon : ce lolo a du retrovirus, cet autre a de l’alpha-lactalbumine.

Mère  : et tu préfères lequel?

Garçon : (montre avec son doigt le premier sein)

Mère : Celui avec le rétrovirus?!  Euh… Bon appétit!

1 comment to Compte-rendu : Un grand pas pour l’évolution, le lien maternel

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>