Twitter

Abonnez-vous au blog par e-mail

Abonnez-vous au blog par e-mail. Entrez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir des notifications des nouveaux billets par e-mail.

Information et soutien allaitement ICI

Creative Commons License
Papallaitants - Breatsfeeding Dads by Pascal Ghazi is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License.
Based on a work at http://papallaitants.fr

Blogueur invité

Vous voulez partager votre histoire d’allaitement? Vous voulez publier un article sur papallaitants.fr? Vous êtes un papallaitant dans votre pays et vous voulez partager votre expérience avec nous? Vous voulez partager des photos de vous et votre bébé?

Aidez-nous à faire avancer notre cause et à normaliser l’allaitement maternel.

Pourquoi partent les hommes, un billet par le Dr John W. Travis

  Publié pour la première fois en novembre 2006 sur Kindred Media (en anglais).   Les hommes quittent leurs familles de plein de façons différentes. Même si ils demeurent au sein de leur foyer, beaucoup de pères sont souvent absents émotionnellement – à travers la dépression, la boulimie de travail, la violence ou l’abus (physique ou émotionnel), ou un refuge dans l’addiction aux substances, les médias, les produits de consommation, les sports, la…

Allaitement Maternel, à quel sein se vouer ?

  Rassurer les parents après l'accouchement. A la sortie de maternité, les parents viennent chercher le nécessaire à la pharmacie pour leur famille nouvellement élargie. Ce dont la mère a besoin pour se soigner, ce dont les parents auront besoin pour soigner bébé. Tout y passe : les mamelons souvent crevassés, le bébé à changer, tétines, biberons, lait artificiel au cas où, vitamine K, vitamine D, produits pour le soin du cordon, compresses, parfois couches. Des…

La première nuit sans le sein de maman

Le Témoignage de Tof C'était au mois d'Octobre 2014, un jeudi. Coup de téléphone de notre médecin traitant;" Christophe, tu dois faire hospitaliser madame en urgence!!" Du coup grosse angoisse sur le moment car comment faire avec Robin qui avait à ce moment là, juste 1 an et qui tétait encore plusieurs fois par jour? Et comment faire pour l'endormir et remplacer ce moment du coucher qu'il avait avec maman? J'ai dû laisser les enfants avec mes prents, en disant aux grands de bien…

Cododo face aux inquiétudes extérieures

Le Témoignage de Michoko Pour ma part, on a commencé comme beaucoup, par le lit de bébé dans notre chambre.. Au moindre réveil, hop, dans le lit, au sein! Depuis, on a installé son lit dans sa chambre. Par contre pour l'endormir on avait deux solutions possibles: laisser pleurer (on l'a jamais fait), ou l'endormir au sein pour ensuite la coucher en priant pour qu'elle ne se réveille pas. Un jour, de la famille est venue dormir à la maison (ma belle-famille, un soutien…

Cododo : un accompagnement vers la bienveillance

Le témoignage de Cédric Je "cododotte" avec mon fils depuis 8 mois, depuis la naissance de notre fille. Maman allaite et "cododotte" avec notre fille. Comme beaucoup de personnes, j'ai reçu une éducation de l'ancienne génération: - Les enfants doivent dormir dans leur lit ! - Il faut les laisser pleurer ! Ca forme leur poumons !!! - Le lit est réservé aux parents!!!! Vous allez plus avoir d'intimité! Nous avons entendu tous ça je pense. Enfin des bonnes vieilles…

6 comments to Blogueur invité

  • Isabelle

    Merci d’avoir créé ce blog! Durant ma grossesse, il est peu à peu devenu évident que j’allais allaiter si j’y arrivais.
    J’avais très peur d’échouer malgré la présence à mes côtés d’une conseillère diplômé en lactation.

    A la maternité ce fût horrible! Mais voilà, la foi indéfectible du Papa m’a permis de tout surmonter.
    A ce jour, notre fille a 4 mois et nous sommes partis tous les 3 pour un allaitement exclusif jusqu’à 6 mois puis jusqu’à 2 ans au moins. Et ce n’est possible que parce que Mr Papa aide énormément à la maison (courses, ménage, cuisine…)

    Alors un immense merci à mon papallaitant!

  • anne

    Bonjour à tous,

    Cela parait si évident pour moi que j’oublie de remercier mon papalaitement à moi, mais la lecture d’Isabelle vient de m’ouvrir les yeux. Je ne lui ai jamais dis MERCI « mon Pascalou », alors c’est l’occasion de le faire ici. En plus cela va surement l’engager à lire les commentaires et c’est du coup, un bon moyen pour le guider vers ce cercle de paroles.
    J’ai allaité mes deux ainés (Erwann 9 mois, Maïwenn 2 ans) et Malo 7 mois se délecte de mon lait jour et nuit. Tout ça ne peut avoir lieu si l’on ne partage pas les tâches ménagères et quotidiennes. Et une bonne communication de se pourquoi l’allaitement est bon! Je suis nouvelle dans ce cercle mais je partage volontiers sur mes expériences « maternantes ».

    • Salut Anne, merci de partager avec nous ton expérience, c’est très important et ce partage est une source d’apprentissage pour tous. Je suis sûr que tes remerciements iront droit au coeur de ton papallaitant. Et j’espère que ton message le fera nous rejoindre afin de partager ses expériences avec d’autres papas ici sur le site, sur la page Facebook ou le groupe pour papas.
      A très bientôt.

  • anne

    Ah oui nous cododotons aussi avec les trois, quand ils le souhaitent!

  • Max

    salut a tous les papallaitants et a toutes les mamans soutenues!

    après avoir découvert le Facebook des papallaitants ( madame un jour m’a dit  » tiens, jette un œil, moi j’ai plein de groupes sur le portage et tout et tout, toi t’as rien, ça devrait t’intéresser »)… bon ben j’ai jeté un œil. alors je suis totalement novice et je ne disposait pas de toutes les informations mais je me reconnais pas mal dans votre cause et dans vos questionnements et combats quotidiens.
    j’ai d’abord soutenu ma femme dans l’allaitement parce que c’était sa volonté, et mon taf de monsieur est de la soutenir, comme elle le fait pour moi dans toutes les causes possibles. ce ne fut pas facile et on en est encore au début (pti’bout’ch n’a que 3 mois)mais j’ai vite trouvé ma place dans cette nouvelle relation a trois. et puis j’ai bien vu qu’elle n’était pas aidée par le corps médical et par bien d’autres, donc j’ai poursuivi…

    je l’ai accompagné autant que possible à Materlait (consultations individuelles ou collectives d’une asso). j’ai été ému quand la conseillère en lactation m’a expliqué qu’elle rencontrait peu de papas, et qu’à la fin, elle a conclu par un « au-revoir, vous formez une belle équipe ».c’est à peu près comme ça que je considère la chose.

    je me suis démené au quotidien pour qu’elle n’ai qu’à pensé à ptit bout’ch et à l’allaitement. j’ai pas tout bien fait, mais au moins j’ai essayé.
    aujourd’hui l’allaitement roule, je vous évite les quelques complications et stress.j’admire madame qui a très rapidement allaité en public, en terrasse, dans la voiture, chez le coiffeur …(bon, discrètement quand même) et en toutes circonstances. cela ne nous empêche pas d’avoir une vie chargée, bien au contraire.

    je pense que la communication dans le couple est l’essentiel, et c’est po facile parce que je ne sais pas si vous avez remarqué mais l’allaitement correspond souvent à l’arrivée d’un bébé… c’est bien LA chose la moins facile à gérer, pleine d’imprévus et de stress d’hormones, et donc de tensions.

    on en est à trois mois donc, et je me reconnais comme papallaitant. je vais continuer à parcourir votre site à la recherche de plein d’infos, peut être un jour serviront elles à « former » un nouveau ( j’ai déjà des victimes en vue).

    merci Pascal et merci à tous et toutes.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>